Tropicale Amissa Bongo 2016

 

 La plus célèbre des courses africaines, la Tropicale Amissa Bongo, réunit, pour sa onzième édition, des professionnels et des amateurs d’Europe et d’Afrique. Elle se déroule au Gabon, du 18 au 24 janvier 2016.

 Le coup d’envoi de la plus célèbre des courses africaines, la Tropicale Amissa Bongo, a été donné ce lundi 18 janvier 2016 au Gabon. Cette compétition, qui se dispute sur 774 km en 7 étapes, se déroule sur une semaine au Gabon et au Cameroun.  Classée dans la 1ère catégorie UCI, la Tropicale Amissa Bongo est la première course cycliste du calendrier cycliste international. Conformément au programme annoncé par les organisateurs de la course cycliste internationale le 05 janvier dernier à Libreville, la première étape (Kango-Lambaréné, 146 km) a sacré l’Italien Andrea Palini. Le coureur de l’équipe Sky Drive a terminé l’étape devant le Biélorusse Yauheni Hutarovich et le Français Adrien Petit de Direct Energie.

Le premier coureur africain, l’Erythréen Tesfom Okubamariam, se classe quatrième. Gienn Morvan Moulengui est le premier coureur gabonais à passer la ligne en 33e position, dans le même temps que le vainqueur.

La suite de la compétition s’établit comme suit :

2e étape (19 janvier) : FOUGAMOU-MOUILA -105 km-
3e étape (20 janvier) : LAMBARENE-NDJOLE -130 km-
4e étape (21 janvier): OYEM-AMBAM (Cameroun) -141 km-
5e étape (22 janvier) : MEYO KIE (3 FRONTIERES)-OYEM -118 km-
6e étape (23 janvier) : AKANDA- STADE DE L’AMITIE (clm) -4 km-
7e étape (24 janvier) : CAP ESTERIAS-LIBREVILLE -130 km-

Au nombre des innovations annoncées pour l’édition 2016, on compte une arrivée inédite à Ambam au Cameroun ainsi qu’un départ symbolique depuis Meyo Kié, au croisement des trois frontières entre le Gabon, le Cameroun et la Guinée-Equatoriale. L’autre grande attraction cette année concerne l’avant-dernière étape qui se déroulera sous la forme d’un contre-la-montre individuel, autour du Stade de l’Amitié de Libreville. Il restera ensuite la dernière étape qui, comme le veut la tradition, clôturera en apothéose cette 11e édition. Sur un parcours exigeant, au cœur même de Libreville, des bonifications seront en jeu pour le classement final.

Par ailleurs, Lambaréné, la ville la plus visitée depuis la création de la Tropicale, fêtera cette année son 20e statut de ville-étape.

Enfin pour la première fois, une équipe cycliste brésilienne prendra part au départ de la Tropicale Amissa Bongo. En effet, Funvic Soul Cycles-Carrefour participera à cette 11e édition. Signalons surtout la présence au départ du Tour du Gabon de l’équipe nationale du Burkina Faso, l’autre grande nation de vélo en Afrique subsaharienne, malgré le choc provoqué par l’attaque djihadiste dont le pays a été victime trois jours plus tôt.

 Classée dans la 1ère catégorie UCI, la Tropicale Amissa Bongo a déjà vu de nombreuses stars professionnels et amateurs s’affronter sur les routes gabonaise. De Thomas Voeckler à Daniel Martin, en passant par Sylvain Chavanel et Luis Leon Sanchez, ils sont nombreux à avoir débuté leur saison sur la Tropicale. Cette année, le champion de France Steven Tronet sera l’une des principales attractions. Mêmes si le professionnels partent favoris, ils devront se méfier de la concurrence des meilleures équipes africaines. Ainsi, Rafaâ Chtioui (Skydive Dubai Pro Cycling Team)  de Tunisie aura à cœur de rééditer son exploit de 2015.

Au total, 15 formations nationales et internationales s’affronteront à travers les rues d’Afrique pour la beauté et la puissance de la petite reine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *