Au Bénin, trois ans de démocratie en mode talons hauts

Démocratie en mode talons hauts au Bénin

Démocratie en mode talons hauts au Bénin

                                                                                                                                                   Crédit image: www.prettylittlething.fr

 

En matière de mode, chaque saison a ses must.

Mais en toute saison, les hauts talons sont le must des must de l’élégance féminine.

Incontestablement, les talons hauts donnent fière allure et ajoutent à l’élégance.

Les jambes paraissent longues, le corps plus galbé et la démarche plus cadencée.

Oui l’effet « haut talon » est charmant à bien des égards

Cependant, les talons hauts font mal aux orteils, aux mollets et à la hanche.

ils imposent une recherche permanente de l’équilibre au risque de chuter.

Mais aucune société moderne ne résiste à l’envie d’être plus classe et plus performante.

Au Bénin on dit « atchô kpêdé, ozo kpêdé » ! Entendez : « il n’y a pas de rose sans épines »

A propos, du Bénin,  depuis 2016, c’est une saison originale qui s’y est ouverte.

La nouvelle tendance en vogue dans le pays  est la mode talons hauts.

Lancée par un petit groupe en rupture avec l’ancienne mode ;

Le look talons hauts a émergé et, à bas bruits, il a conquis tout le pays.

Au commencement, s’était un nouveau départ qui  a séduit plus d’un.

Puis la vague s’est quelque peu emballé avant de se révéler sous ses beaux atours.

Progressivement, tout le monde a troqué ses vieux baskets contre de jolis talons hauts

Trois ans après son lancement, « l’effet hauts talons »  fait plaisir à voir

Les talons hauts donnent fière allure au pays et ajoutent à l’élégance démocratique.

Le Bénin n’est pas le Burkina, mais les béninois sont devenus des hommes intègres.

En l’espace d’une saison, le pays est devenu méconnaissable.

Fini le laisser aller,  les arrangements et compromissions en tout genre

Fini les bakchichs,  la corruption, le clientélisme, le régionalisme, les grèves anarchiques…

Le service public a retrouvé ses lettres de noblesse partout dans le pays

Sur les routes, dans les écoles, les hôpitaux, les tribunaux, les administrations…

Le citoyen, contribuable et électeur est désormais roi.

Si ce n’est pas çà la démocratie, cela lui ressemble bien.

Mais il est vrai, les talons hauts, tout le monde n’aime pas.

Les talons hauts font mal aux pieds, aux orteils, aux mollets pour tous.

La grande majorité, contre mauvaise fortune, fait bon cœur.

Mais une minorité est vent debout contre les talons hauts

« L’effet  hauts talons » a contre lui, les citoyens rétro, les aigris et les jaloux.

Ils ont la nostalgie des avantages et facilités que ne permettent plus les talons hauts.

Ils font un lobbying  actif pour le retour de la mode rétro.

Ils ont le moral aux talons et ne rêvent que de la fin de la saison des talons hauts.

Ils ne sont qu’une minorité, mais tonnent en do majeur,

Les talons hauts cassent les pieds, empêchent de tourner en rond et affament.

Ils fulminent, ils tempêtent, ils menacent !

Pour la grande messe de la représentation nationale 2019,

Entre les blocs de la Majorité et le camp de la minorité au parlement,

Le consensus n’a pu être trouvé sur la chaussure à porter par tous.

Pour la majorité, tous les participants doivent être en mode talons hauts selon la nouvelle tendance,

La minorité, elle, voulait une dérogation pour y participer en mode rétro.

La dessus, les deux camps sont restés inconciliables.

Sans consensus, l’équilibre est rompu et la chute inévitable.

Aïe ! Aïe ! Aïe ! Dommage ! Dommage ! Dommage !

Vraisemblablement, tous, ne seront pas à la messe de la représentation nationale 2019.

Un petit recul pour mieux sauter, sans doute.

Les messes ultérieures n’en seront que plus belles

Chacun sait désormais quoi faire pour y être.

Non, la guerre des talons hauts n‘aura pas lieu, bien au contraire.

Cependant, seulement deux petites années nous séparent de la fin de la saison 1.

Que nous réserve l’après saison 1 des  talons hauts ?

Allons-nous jeter les talons hauts et reprendre nos vieux baskets ?

Allons-nous revivre le réveil de tous les vieux démons tombés dans les oubliettes ?

Rien qu’à y penser, je tremble pour mon pays.

Bonjour les dégâts: la corruption, le clientélisme et les compromissions en tous genres.

La contamination vertueuse étant plus difficile que la contamination vicieuse,

Pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, vivement une saison 2 des talons hauts.

Juste une petite saison 2, pour le renforcement et l’approfondissement.

Je joins ma voix à la voix des sans voix, pour une saison 2 des talons hauts.

Avec l’espoir qu’après les saisons talons hauts,  » l’effet hauts talons  » reste.

Agbadje Adébayo B. Charles